• Anna Galley

Père riche, père pauvre : la bible de l'éducation financière

Alors voici un livre qu'on me conseille depuis des années. Mais comme je n'avais aucune curiosité pour la finance, je n'ai jamais voulu le lire. Ca a changé récemment donc je m'y suis attelée.

J'avoue avoir commencé en étant un peu sceptique. L'écriture à l'américaine, en mode hyperboles à toutes les phrases à tendance à me souler. Mais j'ai été convaincue.


Si tu veux comprendre le BA B.A de la gestion de l'argent et de comment "devenir riche", c'est le livre idéal. Ce livre a été modestement vendu à 40 millions d'exemplaires dans le monde..




Qui est Robert Kiyosaki?


C'est un entrepreneur ayant pris sa retraite à 47 ans (je pose ça là d'entrée de jeu).

Il est né dans un milieu qu'on pourrait qualifier de "normal". Son père biologique était professeur, et sans être pauvre c'était toujours un peu la course à l'argent (on a une belle explication de la rat race dans le livre). Voilà le "père pauvre". Pour lui, les études étaient très importantes, le fait d'avoir un bon métier à exercer et des connaissances.

Ce père pauvre avait un ami entrepreneur qui était riche : ce sera le "père riche" de Robert. Auprès de lui, Robert apprit les rudiments de la finance et de l'entreprenariat.

Kiyosaki suivit les conseils de son père riche. Après ses études il entra dans les Marines, puis fut vendeur de photocopieuses chez Xerox. Ce qu'il voulait c'était apprendre de nouvelles capacités : l'art de diriger des hommes chez les marines, la vente, le conseil, et la comptabilité chez Xerox, etc...

Déjà, j'ai trouvé ce point très intéressant : trouver un travail pour apprendre des compétences qui nous serviront si nous avons un projet d'entreprise, pas juste pour gagner de l'argent et être à l'abri financièrement.

Il lança plusieurs sociétés qui firent faillites. Il y eut de grosses galères : avec sa femme ils dormirent dans leur voiture pendant un an. Et il apprit de tout cela. Il commença à créer une société immobilière pour pouvoir devenir financièrement indépendant. Par financièrement indépendant, il entend avoir des actifs qui vont lui rapporter assez d'argent pour vivre. Donc ne pas avoir besoin de travailler. Ce dont je doute un peu car même si j'ai 40 immeubles et des gens pour s'occuper de ces immeubles, il va falloir que je m'occupe de ces gens. Bref..


Dans le livre, il développe sur plusieurs chapitres comment devenir riche, comment investir dans l'immobilier, le mindset des personnes riches, commenter surmonter les obstacles à notre réussite, la créativité pour développer des projets, les impôts etc..




Valable ou pas?


D'après mes recherches, beaucoup de personnes remettent en question les conseils financiers de Kiyosaki. Notamment sur le fait que ton logement personnel n'est pas un actif mais un passif, même si tu l'as acheté. Il est également critiqué sur ses définitions de passifs, d'actifs, sur ses conseils, sur lui-même, enfin sur tout quoi.

Honnêtement je commence tout juste à m'intéresser à la finance alors je n'ai aucune idée de ce qui est vrai ou pas. Et surtout si ses conseils sont adaptables en France à notre époque. Car gardons à l'esprit que Robert a investi en Amérique, et que le livre date de 1997 (avec une version mise au gout du jour en 2017). Vous trouverez pas mal de sites qui déboitent le livre et l'auteur, et c'est toujours intéressant de voir les pour et les contre. Pour moi : ne pas appliquer bêtement un livre sur la finance sans avoir fait plus de recherches, ça peut avoir des conséquences disons...désastreuses.

Le plus dérangeant à mon sens est qu'il aurait déclaré en interview que son père riche était un mythe :


"In "an interview by SmartMoney magazine, published February 2003, Robert Kiyosaki gave an answer that is surprisingly vague, yet real: ""Is Harry Potter real? Why don’t you let Rich Dad be a myth, like Harry Potter?"


Je n'ai pas réussi à retrouver l'interview exacte, je n'ai que des articles sur cette interview .... A toi de te faire ta propre idée !!



Pourquoi j'ai aimé ce livre :


Quoiqu'il en soit, ce livre a été un choc pour moi, rien que sur une phrase :

Les pauvres et la classe moyenne travaillent pour de l’argent. Les riches font travailler l’argent pour eux’.

Voilà, grâce à moi vous n'avez plus besoin de le lire.

Non je déconne.

La "leçon" que je retiens est vraiment celle-là : une personne riche va se concentrer sur ses actifs (ce qui lui rapporte de l'argent comme l'immobilier, les actions, les obligations, une entreprise, etc... et qui en plus n'ont pas besoin de notre présence pour fonctionner) et de faire baisser les passifs (ce qui nous en fait perdre).


Tu vas me dire que c'est d'une logique évidente...Certes, mais comme je t'ai dit, j'étais à mille lieux de toutes connaissances économiques. Pour moi on devait : trouver un métier, avoir un salaire, potentiellement faire un compte épargne retraite, et dépenser le reste en frivolités de tous genres et en amusement. Donc autant te dire que je ne suis pas en mode "je roule sur l'or" avec cette façon de penser.



Pour l'auteur, créer une entreprise est presque une obligation pour devenir financièrement indépendant.

Les ouvriers travaillent juste assez dur pour ne pas être congédiés, et les propriétaires paient juste assez pour que les ouvriers ne laissent pas leur emploi

Deuxième leçon :

Se payer en premier. Quoique l'on gagne, toujours se verser son salaire en premier et ensuite payer nos dépenses incompressibles (loyers, assurances, prêts, etc...).

Personnellement ça va à l'encontre de ma logique, et il m'a fallu un temps pour intégrer cela. J'ai été convaincue quand il a expliqué que si on n'a pas assez d'argent pour payer nos charges après s'être payé, alors ça nous motive à trouver d'autres sources de revenus. Pas faux.

Après cela dépend aussi de la façon dont tu fonctionnes : est-ce que t'avances à la carotte ou au bâton?



En gros ce que moi j'ai aimé c'est l'explication d'une façon de penser différente : ce que lui appelle l'intelligence financière. Je le rejoins sur le fait que cela manque gravement à notre éducation.

Le savoir c'est le pouvoir, et en finance c'est clairement vrai. Si nous n'y connaissons rien, nous ne savons pas qu'il existe d'autres façons que travailler toute une vie pour gagner de l'argent.

Attention, je ne dis pas que ce n'est pas bien, nous ne sommes pas tous fait pour lancer des entreprises, investir de l'argent etc... Je dis que plus nous savons ce qui est possible, plus nous avons des choix. Et donc nous pouvons être de plus en plus responsables de nos vies.


Notre esprit est l'actif le plus puissant et le plus unique que nous possédons tous. S'il est bien entrainé, il peut produire d'énormes richesses.



    Coaching    
H y p n o s e

'Quoique vous puissiez faire ou rêver de faire, commencez-le'  

Fabrice Grinda

  • Blanc Icône Instagram
  • White Facebook Icon
  • White LinkedIn Icon

Siret : 823 087 408 00022

APE : 9609Z

  • Black Facebook Icon
  • Black LinkedIn Icon