• Anna Galley

Le cerveau nous joue des tours et amplifie les vertiges

Mis à jour : sept. 3


Aujourd'hui je voulais parler du fait que notre cerveau est attiré par le négatif et va même le chercher.



Lorsque nous ressentons une sensation négative dans le corps, nous avons une grosse tendance à fixer notre attention dessus. Cela s'appelle le biais négatif.

Notre cerveau est ainsi fait. Il est programmé pour voir les dangers dans le monde, et ça date de milliers d'années. Question de survie. Lorsque l'on avait besoin de capter que des herbes avaient bougé au loin, et que c'était peut être parce qu'il y avait une bestiole mortelle cachée dedans. Utile n'est-ce pas? ...Avant.


Un petit jeu pour illustrer ça : rappelez-vous votre journée d'hier. Notez-en quelques souvenirs précis, et maintenant regardez si vous avez noté plus de négatif ou plus de positif.


Qu'est-ce que ça donne pour une personne sujette aux crises de Ménière.

Les malades de Ménière ont souvent peur de faire une crise. C'est une peur qui a tendance à se généraliser très vite, à tous les moments de la journée.

Je me souviens d'une jeune cliente de 18 ans qui se regardait dans le miroir en se brossant les dents le soir, et qui se disait "est-ce que je vais avoir un vertige maintenant?".

Le cerveau va alors aller chercher tous les signes avant coureurs (qu'il connait très très bien) : sensation nauséeuse, acouphène, etc... et c'est ce qui va provoquer ou amplifier la crise.


Donc on part en cercle vicieux. Parce que penser au vertige qui peut arriver, ça le provoque. Chercher les signes de potentiel vertiges, de mal être, les provoque. Ce qui vient valider le fait que vous aviez bien raison de les chercher.



Qu'est ce qu'on peut y faire?

On peut "rééduquer" le cerveau à fixer son attention ailleurs que sur la peur et les signes de vertiges. Par exemple, noter chaque soir dans un carnet tous les beaux moments de la journée. Cela sert à développer un biais positif plutôt que subir le biais négatif.

C'est ce que nous apprendrons en séance, entre autres.


Je prépare de prochains articles avec de petits exercices. J'imagine également des podcast d'hypnose que vous pourrez utiliser pendant vos crises ou même en dehors, pour se détendre par exemple.





    Coaching    
H y p n o s e

'Quoique vous puissiez faire ou rêver de faire, commencez-le'  

Fabrice Grinda

  • Blanc Icône Instagram
  • White Facebook Icon
  • White LinkedIn Icon

Siret : 823 087 408 00022

APE : 9609Z

  • Black Facebook Icon
  • Black LinkedIn Icon